Tellus environment - Cartographier l'invisible pour agir

Détection de drains agricoles, facteurs aggravants de transfert de polluants dans le bassin versant d’Orgeval (77)

Métier Environnement

  • Client: IRSTEA
  • Domaine: Environnement/Agriculture
  • Moyens utilisés: Le Lidar

Contexte

Le drainage existe depuis l’Antiquité et de vastes programmes de drainage se sont développés jusqu’à la fin des années 90 pour améliorer la productivité, l’assainissement et la reconquête de terres incultes. Les projets n’ayant pas été régis comme aujourd’hui, ils font maintenant l’objet de diagnostics précis pour évaluer l’impact environnemental (pollution, inondation, état du réseau routier,…). Des études menées par le ministère du développement durable, environnement et parcs du Quebec, par la chambre d’agriculture Maine et Loire ou par l'IRSTEA ont permis de confirmer que le drainage souterrain constitue la principale voie de transport des nitrates et de l’azote total filtré vers les cours d’eau et contribue à expliquer les concentrations élevées qu’on y trouve.

Mission

Pour pouvoir dimensionner les actions, il convient de se livrer à un diagnostic des réseaux drainés sérieux par sondage, par étude pédologique ou par campagne de mesure aéroportée.

Compte tenu de la surface du bassin versant de l’Orgeval à cartographier (66km2), l'IRSTEA souhaite bénéficier de nouvelles technologies pour répondre à ses besoins et confie à Tellus Environment cette mission pour obtenir un outil d’aide à la décision fiable pour caractériser les transferts de polluants.

Moyens

Pour localiser ces réseaux de drains ou ces guides d’eau souterrains, il existe une technologie qui permet d’élaborer une cartographie du sol en haute définition : Le Lidar. L’imagerie Lidar est une technologie à base de Laser impulsionnel haute fréquence qui agit comme un radar.  Aéroportée ou terrestre, elle permet d’élaborer des cartographies du sol et du sous-sol de haute définition. Le Lidar produit un point tous les 25cm pour ce projet. La couverture de cette zone se fait en une journée. Une fois l’information enregistrée, nous obtenons un modèle numérique de terrain (MNT) brut. Pour offrir des outils d’aide à la décision, l’information Lidar acquise doit être traitée, mise en forme et analysée. Tellus Environment développe des méthodes et des algorithmes de traitement qui permettent de segmenter, classifier et détecter des matières ou des reliefs invisibles à l’œil nu.

Résultats & bénéfices clients

Par le procédé Magsalia, nous mettons en exergue les microreliefs. L’efficacité du procédé de calcul permet une étude en profondeur d'un site sans même en altérer la surface. Tellus Environment sous-traite la campagne de mesure Lidar aéroportée qui s’effectue avec un couvert végétal hivernal ou discret pour obtenir une meilleure définition du résultat final. Les images mises à disposition de la maîtrise d’ouvrage ne représentent pas le drain lui-même mais le travail du sol associé à la mise en place du drain.